Une sortie sur le Sentier des Pelouses

Un tourisme rural

le Tourisme rural ou encore « TOURISME VERT » voilà ce que notre village propose au visiteur d’un jour ; Une qualité de vie à la campagne, un rythme de vie différent des grandes villes, des valeurs rares qui sont recherchées par les citadins en quête de dépaysement et de retour sur soi A Bucey les Gy, point de grands monuments qui attirent les foules ; Simplement une vie de village, une architecture typique et ordonnée, une nature encore sauvage sur les collines, quelques belles maisons héritières du 19° siècle et 3 monuments retenus pour être inscrits au titre des Monuments historiques. Eglise, mairie, presbytère C’est tout ! Et c’est énorme.

Le visiteur d’un jour peut :

– venir randonner sur le Sentier des Pelouses, ou faire le circuit des fontaines traversant 4 villages.
– faire du VTT sur de nombreux circuits balisés.
– suivre les sentiers d’interprétation pour découvrir les pelouses sèches et leurs orchidées et espèces animales rares et protégées.
– s’enfoncer dans une forêt de 600 hectares.
– vivre dans le calme de la campagne et du village.


Le GITE DES MONTS DE GY, est un gite associatif qui accueille les randonneurs, Il a une capacité de 9 places.


Le pélerin de Compostelle est accueilli chez l’habitant

Pour de plus amples renseignements, arrêtez vous à lagence postale Communale.
Bucey les Gy fait partie du réseau des PETITES CITES COMTOISES DE CARACTERE

Pas à pas sur la Via Francigena

La marche PAS à PAS sur la Via Francigena se déroulera pour la 6° consécutive, (voir l’historique)  cette année entre Bucey les Gy et Etuz en passant par Montboillon.

Le but de cette marche est de faire connaître la Via Francigena en l’empruntant tous les ans sur une 12ène de kilomètres tous les ans le 3° samedi avant Pâques.
Les points forts de cet événement :

– Une marche culturelle.
1- Les participants découvrent le patrimoine des villages traversés ; Cette année, Bucey les Gy est une cité de caractère, Montboillon a un circuit historique, Etuz une chapelle, la lavoir et une maison bourgeoise inscrite aux monuments historiques

2- Les communes organisatrices secondées de leurs associations préparent des expositions thèmatiques- Nature, Biodiversité, patrimoine………

3- La marche se termine par un marché des produits du terroir. Les producteurs des environs d’Etuz nous réservent des surprises

4- Et souvent- cette marche est l’occasion d’accueillir une chorale ou des musiciens.

– Une marche internationale :
La Via Francigena est une grande famille. Alors quand il se passe un événement important quelque part en Europe le long de ce chemin, les amis se déplacent

Tous les ans nous avons la chance d’accueillir parmi les marcheurs une délégations italiennes, en particulier Mr Maximo TEDESCHI président de l’AEVF (Association Européenne de la Via Francigena) accompagné des marcheurs italiens,
Les Suisses du canton de Vaud et le syndic ( le maire chez nous) de Romainmotier sera parmi nous, et puis sans doute, comme tous les ans, des Belges et des Allemands.

– Une marche Européenne :
car la Via Francigena est un trait d’union, un lien entre différents pays d’Europe. Elle est reconnus comme Grand Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe

– Une marche conviviale :
Les participants sont là pour leur plaisir !
Ils sont accueillis à BUCEY LES GY( Salle polyvalente) par le comité d’organisation et la mairie qui payent un petit café et quelques gâteaux ou brioches. Ceux qui arrivent trop tôt pourront pique-niquer à la salle polyvalente qui leur sera ouverte. Quelques mots d’accueil, Quelques chants et nous voilà partis à traver les rues de la cité de caractère ( reconnu comme un site remarquable du patrimoine français).
Points de courses ! Chacun marche à son pas.
Le cortège est encadré par les bénévoles de l’Association des Chemins de Compostelle et de Rome ACCR BFC

A MONTBOILLON, l’association du village se pliera en quatre pour servir tous les marcheur et leur offrir boissons et gâteaux confectionnés pour certains par les villageois

A ETUZ, accueil, boissons et gâteaux et quelques discours par les organisateurs. Pour les plus vaillants, visite de la chapelle St Anne
Et le soir à 19h à la salle des fêtes repas pour ceux qui se sont inscrits ( limités à 90 pers)

Il n’est plus possible de s’inscrire au repas ; C’est COMPLET ! Désolé

En cours de chemin, il y aura sans doute encore une petite surprise !!!

– Mais aussi une Marche officielle :
Cette marche est présidée par les élus des communes traversées. Le maire de chaque commune ouvre la voie et tient dans sa main le BOURDON bâton du pélerin qu’il a reçu lui même du maire de l’année précédente et qu’il va transmettre au maire de la commune voisine dès que le cortège franchira la « frontière » entre les 2 territoires.
Cette marche est soutenue par le Conseil Départemental et par les 2 Communautés de Communes traversées.

Le parcours

Cette marche est une marche en ligne qui part de Bucey les Gy pour arriver à Etuz. Les organisateurs ont prévu 2 bus pour ammener les marcheurs au point de départ. Les bus partiront à 12h45 de la place de la mairie d’Etuz.

C’est un parcours de 13.5 km sans grandes difficultés.

Ci dessous la carte :

pas-a-pas-vf-2017-bucey-etuz

Le règlement (cliquez !)

Quelques images des années passées (Cliquez !)

Vous? Devenez acteur du tourisme

Pourquoi pas!
Devenez acteur du tourisme en proposant une chambre d’hôtes ou un meublé de tourisme.

Un accompagnement spécifique et des aides financières vous sont proposés si vous voulez aménager près de chez vous un meublé de tourisme ou une chambre d’hôtes
Vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie ou bien à L’agence de Développement Touristique de Haute Saône au 03 84 97 10 76 Damien PAGANI
ou dpagani@destination70.com->mailto:dpagani@destination70.com]
ou sur le site [www.destination70.com

destination70-190

La Mairie/Lavoir

La Mairie Lavoir de style 1er Empire

mairie-lavoir

Jean Claude Disqueux*, architecte du premier empire, avait réalisé un projet en 1806. C’est l’architecte bisontin Louis Moreau, inspiré par les plans en croix grecque de son confrère, qui réalisa le projet en 1827. La bâtisse est construite en pierre calcaire finement moulurée. L’édifice fut classé monument historique en 1980.

mairie-lavoir

bucey-les-gy-projet-lavoir

 

Projet

carte-postale-ancienne-mairie

La Mairie Lavoir au début du 20° siècle

L’église Saint Martin

L’église Saint Martin à Bucey les Gy a été inscrite à l’inventaire Supplémentaire des Monuments Historique en décembre 1980

  vue-davion  leglise-et-son-presbytereeglise-et-panorama

L’église Saint Martin a été érigée au XIV siècle. Elle est agrandie au XVIème siècle marquée par l’influence du GOTHIQUE FLAMBOYANT. Cet art architectural comporte les caractéristiques du gothique ( croisées d’ogives, ouvertures à la lumière plus grandes ) auxquelles s’ajoutent des décors de courbes et contre courbes en forme de FLAMMES, sur les encadrements de pierre des vitraux ou sur les frontons. La chaire de chêne sculpté et le crucifix en bois polychrome sont du XVIIIème. La vierge à l’enfant à la grappe, en bois polychrome de la fin du XVIème siècle, fut créée par des artistes de l’école Bourguignonne de Jean de la Huerta*. Le clocher comtois à bulbe dit à l’impériale, détruit en 1760, fut reconstruit en 1767 par l’architecte Jean-Charles Colombot*, puis restauré en 1976. Le porche est ouvert sur les trois côtés par de grands portails. Un fronton triangulaire surmonte le portail principal. La frise sous corniche est percée de petites lucarnes ovales. L’édifice comporte une nef unique de 4 travées ( Xvème, XVIème ), un sanctuaire voûté d’ogives avec chevet plat ( partie postérieure externe du chœur d’une église ) et une grande baie. Le vitrail moderne est dédié à Saint Martin, saint patron de la paroisse. 
L’église a été restaurée en 1976.
clocherdepuis-le-centre-du-villageinterieur
 
Aménagements contemporains
Dans le 2° tiers du 20°siècle, le concile Vatican II « modernise la liturgie. Le sanctuaire de l église de Bucey les Gy est mis au  » goût du jour » et fait l’objet de transformation : Suppression de l autel, de la grande toile du retable ainsi que des remplages des fenêtres du choeur et les vitraux, transformation de la sacristie afin de donner une place aux vitraux du choeur

bucey-les-gy-eglise-003-interieur-nef-350

bucey-les-gy-eglise-002choeur-ancien350

 

Le presbytère

_ presbytere

« Le presbytère de Bucey-Lès-Gy, résidence du curé, a été édifié entre 1860 et 1864 sur les plans de Christophe Colard* (1805-1886), architecte voyer* de l’arrondissement de Gray depuis 1831, face au flanc nord de l’église, à l’emplacement de l’ancienne école.

Il était destiné au curé de la paroisse et à ses deux vicaires.

presbytere

de-larriere

« Cette réalisation, résidence du curé desservant les quatre communes de Bucey, Velleclaire, Vantoux et Vellefrey, répond à un souci de représentation et de mise en scène de l’autorité, qu’elle soit administrative ou morale, au second Empire.

Le curé, autorité morale, fonctionnaire de l Etat français depuis le concordat de 1801 ( supprimé au début des année 1900), faisait partie, avec le maire, de la noblesse villageoise, en attendant que vienne les rejoindre l’instituteur de la III° République.

Ainsi, le presbytère a t-il plutôt l’aspect d’une bonne maison bourgeoise, d’une architecture soignée, pourvue d’une cour, d’un petit jardin paysager et de communs. Le choix de l’architecte Colard d’un bâtiment à un seul étage, d’une décoration intérieure sobre, est celui d’une simplicité certaine, propre à un homme d’église. »

(Avis du Conservateur des Monuments Historiques)

Aujourd’hui, il est inscrit sur l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, en totalité, y compris les cour, jardin, clôtures et grilles ( en date du 04 juin 2007).

Il est un des éléments du patrimoine de la commune. Dans ce sens, il fait partie de l’histoire du village.

L’habitat vigneron

maisons-vigneronnes

L’habitat vigneron ( XVIIIème et XIXème) L’histoire de Bucey est indissociable de celle de la vigne. 

De nombreux aspects du paysage et de l’habitat en témoignent. On peut encore observer les coteaux en terrasses, où les murgers* séparaient et soulignaient les parcelles plantées de vignes jusqu’à la fin du XIXème siècle. 

Les maisons vigneronnes sont le modèle architectural dominant dans le village. Elles sont mitoyennes ( avec ou sans grange). Elles possèdent une cour fermée avec un portail sur rue. Les caves sont enterrées et voûtées ,ou semi enterrées, et se limitent parfois à un simple cellier. On remarque la présence fréquente d’un escalier extérieur. La ferme bucéenne est bâtie sur trois travées : la grange, l’écurie, l’habitation. Certains celliers ont été transformés en granges pour répondre aux nouveaux besoins de la polyculture ou de l’artisanat.

La fontaine de Saint Maurice

La fontaine de St Maurice ( hameau rattaché à la commune de Bucey-Lès-Gy)
est une fontaine puisoir construite au début du XIXème siècle.

Elle a été réalisée selon les plans de Jean-Claude DISQUEUX, architecte de l’arrondissement de Gray. Les travaux ont été confiés à Mr DELANGRE en juillet 1807.

Elle fût remise en état en 1858 selon les plans et devis de l’architecte COLARD (fils) de Gray.

Au début du Xxème siècle elle est à nouveau en chantier pour la réfection des canalisation. Le devis est exécuté par Mr COURVOISIER, architecte à Gray. Les travaux sont exécutés par Mr ROY Jean Isidore entrepreneur à Beaujeux

En 1979, la fontaine fait l’objet d’une remise en état par un chantier International de Jeunes sous l’égide du Syndicat d’initiative de l’époque.

Aujourd’hui les murs de soutènement construits en arc de cercle de part et d’autre du puisard présentent des bouclements et déversements dû à une poussée de terre. Cela demande une intervention lourde afin d’éliminer le danger d’effondrement total.
fontaine-de-st-maurice-general-18x13
p1010962-copie450